Comme tous les 30 de chaque mois Mathilde du blog Ta'thilde nous invite à allèger nos étagères de tissus.

Si je vous dis que je n'ai aucun souci à chercher des coupons dans mes armoires,

vous allez me dire que je ne suis pas la seule et je l'imagine très bien, lorsque je consulte la liste des participantes à ce défi.

Je pense qu'en ce qui me concerne, je pourrais déstocker chaque jour pendant de longs mois.

Là est mon problème :

Dans les magasins, il y a toujours de bonnes occasions inratables ou alors un tissu suuuuuuuuuuperbe qu'il me faut absolument pour coudre un truc que j'imagine déjà sur mon dos.

Seulement, pour maintes raisons, ce tissu tant convoité passe de longs mois, (voir années) dans l'armoire. Et lorsqu'enfin, je suis décidée à le découper pour un modèle tout autre que celui de départ, je n'ai pas suffisamment de métrage disponible, lâchement je le replace sur son étagère........ et ainsi le stock s'amoncèle

Voici quelques coupons qui ne sont plus chez moi, ou alors sous une autre forme.

tout d'abord un haut de pyjama

WP_20180130_009

Les détails

WP_20180129_002

WP_20180129_003

 

WP_20180130_010

Ah, ma spécialité (il parait) un bout de fil qui dépasse

J'ai soigné les finitions intérieures en faisant des coutures rabattues sur les côtés et aux emmanchures

WP_20180130_012

WP_20180130_014

WP_20180130_015

.

WP_20180130_013

 

Je n'ai pas encore fait le bas, mais cela ne saurait tarder.

Ce tissu n'est pas si ancien, il date de 2 ans (seulement).

C'est un coton pas très souple, acheté chez Toto Wittenheim

autre déstockage : une jupe facile à vivre

WP_20180130_006

WP_20180130_007

WP_20180130_008

Facile à vivre parce que la taille est élastiquée. En vieillissant, j'aime mon petit confort.

Jersey milano, doublure satin avec lycra.(acheté tous les deux au marché de Mulhouse)

Afin que l'ourlet "glisse" mieux sur les collants, sans avoir l'impression que tout s'accroche, j'ai mis du biais satin, et pour l'avoir testé, c'est super.

Maintenant, je vais, chez Mathilde, voir ce que les déstockeuses ont réalisé de beau